Weekend à Rotorua

Weekend à Rotorua avec les kiwis

Avec ma host family, où je fais mon helpX, nous sommes partie pour un weekend à Rotorua pour l’anniversaire de Dara, l’une de mes boss. Au programme : randonnée, hot stream, roller derby… Je vais profiter de ce post pour aussi vous suggérer d’autres attractions à faire durant votre weekend à Rotorua.

Rainbow Mountain Track

Samedi matin direction Rainbow Mountain Track pour 5km de marche aller-retour. La randonnée peut-être fait à pied ou pour les férus des 2 roues en mountain bikevélo de montagne . Dans notre petit groupe de 15, il y avait les (white) walkers et les bikers.  La randonnée est assez facile, elle monte bien, mais pas très difficile, même si elle est marquée comme une « advanced tramping track » selon le DoCDepartment of Conservation. On monte doucement, mais surement au Mont Maungakakaramea (piouf, c’était dure à dire), c’était assez sleeperyglissant, car il avait plue la veille, mais on ne va pas se plaindre, hein, car on a eu un weekend bien ensoleillé, on a été assez chanceux. La randonnée est principalement sous les arbres donc idéal l’été pour avoir un peu de fraîcheur. Au sommet, on admire la vue sur le Lake Tarawera, Rotomahana and Rerewhakaaitu et le Mont Tarawera avec une petite coupe de champagne bien méritée ! (photo). Après quelques photos, papotages, on descend en direction de la voiture pour aller se relaxer dans les Wai-O-Tapu Stream Hot Springs.

Wai-O-Tapu Stream Hot Springs

Pour trouver les Wai-O-Tapu Stream Hot Springs, aller en direction de Wai-O-Tapu Thermal Wonderland (201 Waiotapu Loop Road, Rotorua). Juste avant d’arriver il y a un pont, les hot springs se trouvent juste en dessous. Vous avez des escaliers qui descendent directement dans les hots streams, vous pouvez laisser vos affaires sur la balustrade. Le plus, c’est que ces hot stream sont gratuites, le pied ! Vous avez plus cas rester bien au chaud, et vous faire une petite séance de soin de boue. Plus vous vous approchez du pont plus les hot streams sont chaudes et plus vous vous y éloignez, bon bah, plus ça sera froid.

On est resté une petite heure, avec bière à la main. C’était top, surtout si on restait dans l’eau, car dehors il faisait plutôt frisquet, oui, nous sommes en hiver en Nouvelle-Zélande.

Direction la maison pour une bonne douche et départ pour le roller derby.

Roller Derby Rotorua Team : Motley Crew

Dara voulait pour son anniversaire nous faire découvrir un sport qu’elle pratiquait avant de se faire mal au genou, le Roller Derby. Je n’avais jamais entendu parler de ce sport avant, mais c’est assez populaire en Nouvelle-Zélande, comme le net ball (sorte de basket). Bon, j’ai quand même deviné que les joueurs utilisent des rollers – ouai, je sais, je suis trop smart, n’est-ce pas !!!!!!!

Le roller derby est un sport de contact pratiqué principalement par les femmes. Il y a 2 équipes de 14 joueuses. Le but est que celle qui a une étoile sur son casque (jammer) arrive a dépasser ses adversaires le plus souvent possible dans un laps de temps donner sans se faire éjecter de la piste ou se faire projeter au sol. Il n’y a que celles avec l’étoile qui marque des points, les autres joueuses (pack) doivent empêcher la jammer adverse de passer la première ou d’aider sa jammer en lui frayant un chemin. Le jeu dure  2×30 minutes qui sont décomposé en jam (max 2 minutes). Pendant les jams, les équipes doivent marquer le plus de points possible. Celle qui a l’étoile et qui est en lead (la première) peut demander d’arrêter le jam avant les 2 minutes pour éviter que son adversaire marque des points.

Il y a entre 3 et 7 arbitres : 1 arbitre en chef, 2 arbitres jammers et jusqu’à 5 arbitres pour le pack. Durant la mi-temps, des jeux de performances sont organisés : comme le meilleur déguisement, celui/celle qui imite le mieux un solo en guitare façon rock/punk et distribution de bonbons pour les enfants.

Bon parlons peu, parlons bien, voici une petite vidéo de ce qu’est le Roller Derby ! Alors qui s’essaie ?

Si vous êtes curieux, il y a le film Bliss de Drew Barrymore qui parle d’une jeune fille de 17 ans qui se passionne de ce sport, je l’ai regardé il n’y a pas longtemps, bon ce n’est pas un chef oeuvre, mais assez distrayant.

Voilà pour mon weekend passé avec les kiwis à Rotorua. Bien entendu, il y a d’autres choses à faire.

Autres activités à faire le weekend à Rotorua

Free Mud Pool

Pas très loin de Wai-O-Tapu Stream Hot Spring, vous pouvez admirer les muds pool en ébullition avec son agréable parfum ! Vous ne pouvez pas les manquer il y a un panneau les indiquant (Mud Pool), c’est sur Waiotopu Loop Road. Bien entendu, n’essayez pas devous approcher trop trop près, car c’est extrêmement chaud, risque de brûlures assurées.

Mud Pool Rotorua

Mud Pool Rotorua

Steamy lakeSteamy lake Rotorua

Sur State Highway, vous pouvez vous arrêter quelques minutes pour contempler le steamy lake. Vous y verrez le lac surplombé par de la vapeur. Quand j’y suis allée, il y avait un peu de vapeur, je pense qu’il peut y en avoir plus, il faut juste arriver au bon moment.

Rotorua Night Market

Tous les jeudis soir, un marché ouvert prend place, au programme nourriture locale et animation. Il ne faut pas s’attendre à des marchés comme en France, ils sont en général petits, le plus grand/plus connu est à Nelson (île du sud).

Il y a bien entendu d’autres activités à faire, comme des traks, se promener autour des différents lacs de Rotorua, il y a aussi des waterfalls, possibilité des faire du rafting. Sans oublier, Wai-O-Tapu Thermal Wonderland, qui apparement vaut le coup, c’est environ une 30 $NZ, je n’ai pas eu la possibilité de le faire.

Voilà, voilà pour un petit weekend à Rotorua. Et vous, vous avez fait quoi à Rotorua ?

See you soon fellow !

 

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.