Que faire à Whangarei en 2 jours ? – Snorkeling (Part 1/3)

Que faire à Whangarei ?  est une série de 3 articles qui sortiront à une semaine d’intervalle chacun.

Bonne lecture et à la semaine prochaine !

Pendant mes 3 jours de « congé » (day off en anglais), j’essaie de trouver des activités à faire, des villes à visiter accompagné ou non. Pour Whangarei, qui se prononce « fangarei », j’ai trouvé un compagnon de route, Julien, qui est en Nouvelle-Zélande pour 3 mois en tant que touriste. On avait le même itinéraire et les mêmes activités prévues sur Whangarei.

Où se trouve Whangarei ?

Whangarei se situe dans la région du « Northland » sur l’île du Nord, côte Est. Elle est à 2h-2h30 (tout dépend si on prend le péage ou non) d’Auckland. L’itinéraire est assez simple, tu prends la « highway 1 » (route nationale 1) vers le nord et tu sors à Whangarei, il n’y a pas plus simple.

Whangarei est la seule ville du Northland à avoir une population urbaine de plus de 50 000 habitants. La province de Whangarei habite 87 000 kiwis.

Le climat à Whangarei

Whangarei est le deuxième endroit le plus chaud de la Nouvelle-Zélande avec environ 5 000 heures de soleil par an. Bien entendu ici la neige ne tombe pas, même en hiver ! En été les températures oscillent entre 23 et 26°C, mais les températures atteignent 30°C assez souvent. En hiver les températures sont entre 12 et 17°C.

Whangarei est le seul endroit à avoir un climat sub-tropical : été chaud et humide, hiver doux.

Passons aux choses sérieuses.

Que faire dans la province de Whangarei ?

Il y a beaucoup d’activité à faire :

  • principalement de la marche que ce soit au bord de la mer ou dans des parcs/forêts
  • des vignobles à visiter
  • musées et galeries
  • grottes, accro branche
  • skate parc et circuit BMX…

Bien entendu pour faire tout ça, il faut plus que 2, 3 jours. Je vais seulement vous parler de ce que j’ai pu faire, c’est-à-dire du PMT = Palme, Masque, Tuba snorkeling à Tutukaka, les Whangarei Chutes d’eau Falls et les grottes avec ses Vert luissant glowarms.

Snorkeling à Tutukaka

Avec Julien, on a réservé une balade en snorkeling avec Dive Tutukaka, proche des îles Poor Knight Islands. C’est une réserve maritime depuis 1981 (2400ha). Ce qui veut dire qu’on n’a pas le droit de pécher ou de ramener quoi que ce soit, même un tout petit petit petit coquillage et bien entendu, on n’a pas le droit de se débarrasser de ses déchets dans le mer, mais bons ça va de soit, n’est-ce pas ?

En 1820, les Maoris ont décrété que les îles seront[tooltip type= »link » link= »# » target= »_self » tooltip= »tapu en maorie » style= »left » ] interdites [/tooltip] à cause d’un massacre inter-tribu. Il est donc formellement interdit d’accoster ou de visiter ces îles, mais la bonne nouvelle, c’est qu’on peut y plonger ou faire du PMT = Palme, Masque, Tuba snorkeling

D’où vient son nom ?

Selon l’équipage (the crew), il y a plusieurs histoires, 3 exactement, mais je ne m’en souviens que de 2 (mémoire limitée :)).

Premier histoire : quand le capitaine James Cook passe à coté des îles, ils les surnomment Poor Knight Islands en référence à un dessert anglais le « Poor Knight Pudding » qui apparemment y ressemble beaucoup avec ses arbres rouge (pahutukawa). Le « Poor Knight Pudding » est une sorte de pain perdu, pour ceux qui veulent y gouter voici la recette du poor knight pudding.

Poor knight pudding ressemblant aux arbres
Poor knight pudding ressemblant aux arbres
Pahutukawa trees de Poor Knight Island
Pahutukawa trees de Poor Knight Island

Deuxième histoire : est que les îles forment un Knight en anglais chevalier allongé.

Poor knight island ressemblant à un chevalier allongé
Poor knight island ressemblant à un chevalier allongé

Bien entendu pour les deux histoires il faut de l’imagination. Le nom maori pour cette chaîne d’îlots est Tawhiti Rahi.

top-cagoule-plongee
Départ à 8h30 du port de Tutukaka, mais il faut arriver avant pour remplir une petite fiche, payer, bien entendu et préparer ses affaires de plongée. Le centre de plongée est très organisé et accueillant. Quand on a fini avec la petite partie paperasse, on se dirige vers un comptoir pour essayer les combinaisons de plongée, les palmes et les chaussettes de plongée puis tout est mi dans un sac à ton nom. Il faut essayer un top cagoule, ça ressemble à ça —>

et en fonction de la taille, ils te mettent ta combinaison. Donc j’essaie le top cagoule qui est serré, mais, c’est normal, je l’enlève, enfin, j’essaie, mais je reste coincée, tu sais quand tu ressembles à un pingouin, puis l’un du équipage « crew » vient m’aider en voyant ma détresse :). Alors pour info, si vous ne s’avez pas comment enlever un top cagoule, il faut d’abord enlever un bras de la manche et le tour et joué, ne fait pas comme moi en essayant de l’enlever comme un t-shirt, de bas en haut, très mauvais idée…

Petite vidéos de démonstration :

Comment enlever son top cagoule démonstration

Donc voilà, nous sommes enfin sur le bateau, le équipage « crew », nous demande de vérifier s’il y a bien notre sac, il fait l’appelle en vérifiant que tout le monde à son panier repas. Si tu manges de la viande, tu dis viande « MEEEAT »de façon très grave et si tu es végétarien, tu dis « veggie » avec une voix aigüe. L’équipage est vraiment sympa et drôle. Il finit par nous expliquer les procédures de sécurité au cas où. Et nous voilà partis pour 1h de bateau vers Poor Knight Islands.

Pendant la traversée, on est libre de se balader sur le bateau, de prendre des photos ou juste de profiter de la vue. Le capitaine, on va dire qu’il s’appelle James (je ne me rappelle plus de son nom), nous explique un peu l’histoire de ces îles, ce que l’on est susceptible de voir pendant la plongée. Sur la route, nous avons pu observer l’île et ses arches.

des oiseaux (hirondelles, si je ne me trompe pas), un « sunfish (poisson-soleil) »poisson-lune ou môle,

poisson lune
Ce n'est pas moi sur la photo !

des bangs de poisson. Il est courant aussi de voir des dauphins, baleines et orques, mais faut y être à la bonne saison.

Hop, on plonge !

On se met en mode plongé, l’eau est à 16°C donc assez fraiche je dirais, mais avec la combinaison de plongée ça devrait le faire. James explique à ceux qui plongent et ceux qui font du PMT snorkeling les endroits où aller et à éviter et ce qu’on pourrait voir. Allez hop, on plonge !

Je me retrouve dans une marée de plancton, Beurk yuk ! Il y en avait partout, heureusement que la combinaison protégeait tout le corps (sauf les mains). Enfin bon, on commence à nager vers les parois de l’’île pour observer les poissons. On a de la chance, il fait beau mais la visibilité est réduite à cause du plancton. James nous informe du bateau qu’il y a un banc de poisson, pas loin du bateau. Donc on y va pour se retrouver au milieu du banc, je ne serais dire quel poisson, mais je dirais que c’est les mêmes poissons qui indiquent le chemin à Némo et Doris.


Poisson-pierre - snorkeling à Tutukaka

Poisson-pierre – snorkeling à Tutukaka – oui, ce n’est pas cadré, la faute au courant !

On a pu observer un poisson-pierre (je pense). Julien a vu une anguille et bien entendu, on a vu d’autres poissons inconnus au bataillon.

Sur les 2 plongés, il y avait des arches, une où nous pouvions faire le tour et une autre où nous devions seulement la traverser sinon on se retrouverait emportés par le courant de l’autre côté de l’île. On a essayé de la traversé, mais le courant était tellement fort qu’on faisait du sur place.

Après 2 plongées, on rentre sur Tutukaka vers 16h.

Mon avis sur Dive Tutukaka

Je recommande ce centre de plongée, l’équipe est dynamique, très amicale et marrante. Le snorkeling était bien mais pas ouf non plus. Je pense seulement qu’il faut plutôt faire de la plongée, car ceux qui étaient avec nous en plongée, on vu beaucoup d’anémones, de poissons de toutes les couleurs. Si vous comptez faire du snorkeling, je vous recommande plutôt en décembre ou janvier, car le courant australien (le même que dans Némo) passe par là, réchauffe l’eau et amène avec lui beaucoup de poisson ou de mammifère marins. Le site a été classé par Cousteau au 10e rang mondial de site de plongée donc je pense qu’il en vaux la peine, mais plutôt l’été.

Le prix

169 $NZ pour du snorkeling, ce qui équivaut à 104€ (novembre 2015). Le prix comprend la location des combinaisons, le matériel de snorkeling (palme, masque, tuba), le repas du midi et bien entendu, le bateau et l’équipage. C’est un peu cher, mais je pense que ça vaut le coup en été. Du café, thé et chocolat chaud est servie tout au long de la balade. Il y a aussi à disposition des kayak et stand up paddle.

Voilà pour une première journée dans la province de Whangarei, petite plongée histoire de s’en mettre plein les yeux.

Après une journée dans l’eau poisson, euh passons, à une journée dans un parc et une grotte.

Seconde journée sur Whangarei. Je vous propose de faire une petite marche matinal dans le parc A.H Reed avec les chutes d’eau de Whangarei et dans l’après-midi une visite d’une grotte.

Aventure à suivre la semaine prochaine !

See you soon fellow

Publier un commentaire